La danse macabre de Stromae avec et contre le cancer

Alors on danse… macabre sur le nouveau clip de Stromae Quand c’est ?

blog stromae quand c'est


Saint Saens faisait danser Satan et la Mort, Stromae fait danser le cancer dans Quand c’est ? un titre de l’album Racine Carrée sorti en 2013.

Stromae frappe fort et pile où ça fait mal.
Il signe ici un clip percutant de son style si caractéristique teinté d’humour fin et de sa plume noire.

Divacore aime la danse et la musique et Stromae réinvente ici la danse macabre, célébrée par d’illustres artistes tels que Baudelaire, Edgar Allan Poe, Stephen King…
Stromae ne plait pas à tous mais il faut admettre qu’il cultive parfaitement son style artistique remarquable.

Laché lundi sur youtube, le clip Quand c’est? a été visionné plus de 3 millions de fois en 48h à peine. Stromae verse dans une universalité qui fatalement touche le monde entier: la maladie et le cancer.
En Belge francophone, Stromae maitrise parfaitement l’art de chanter en français et en artiste international, il a judicieusement sous-titré son clip en anglais.

Pour ce nouveau clip réalisé par Xavier Reyé, la scène se déroule dans un théâtre lugubre et gangréné par la maladie. C’est le spectacle de la vie dans lequel danse Stromae sans défense tel un pantin démantibulé et assailli par un monstre hideux aux longues pinces acérées représentant le cancer.

Le petit génie provocateur signe ici un style dépouillé
Images en noir et blanc, jeux d’ombre et de lumière, lutte à la vie à la mort contre le cancer, l’ambiance lugubre de ce théâtre confère encore plus de noirceur aux textes déjà tristes de Stromae. Ce spectacle poétique et mortel perturbe et apporte de la profondeur à la musique lancinante pour toucher en plein coeur

Le clip a été tourné dans un ancien théâtre désaffecté de Liège en Belgique.

4 réflexions au sujet de « La danse macabre de Stromae avec et contre le cancer »

  1. Effectivement Julie, Stromae ne fait pas toujours l’unanimité mais tout le monde s’accorde à saluer sa créativité et certains ici osent même le terme de « génie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *